Navigation – Plan du site

Éditorial

p. 4
Cet article est une traduction de :
Editorial

Texte intégral

1Ce numéro thématique spécial du BMS est le résultat d'un effort conjoint avec le Réseau thématique "Méthodes" de l'Association Française de Sociologie (AFS). RT Méthodes et le BMS ont encouragé et organisé l'analyse de tous les résumés des plus de 1.000 présentations faites au premier congrès de l'AFS en février 2004. Ces quatre articles de recherche fourniront la base d'une conférence du RT Méthodes le 25 févier 2005 pour discuter ces résultats et éventuellement produire un ouvrage basé sur cette conférence et le développement ultérieur de ces articles.

2Le premier article de recherche, "Des logiciels d'analyse textuelle au service de l'imagination sociologique", Didier Demazière, animateur du RT Méthodes, présente ce projet de recherche et les trois articles de recherche qui suivent et qui utilisent quatre logiciels d'analyse textuelle appliquée au mˆme corpus de tous les résumés du congrès AFS.

3Dans "Le logiciel Prospéro à l'épreuve d'un corpus de résumés sociologiques", Patrick Trabal utilise le logiciel Prospéro pour montre l'importance du codage avant d'analyser l'ajustement et la proximité entre les résumés et l'appel à contributions pour chaque RT. En suite, il analyse la proximité entre RT sur la base des résumés de présentations dans leurs sessions, montrant ainsi que peu de RT rassemblent des textes partageant des propriétés communes.

4Dans "Cartographie du premier congrès de l'AFS avec la méthode des mots associés", Mathilde de Saint Léger et Karl M. van Meter utilise le logiciel Calliope pour produire des cartes bi-dimensionnelles — liens externes (centralité) par liens internes (densité) — du corpus entier. Ils fournissent des cartes des plus importants RT et les comparent avec celles du corpus en entier pour analyser leur contribution, leur conflits et leur coopération-renforcement.

5Dans "De quoi parlent les sociologues réunis en congrès ? Eléments du complémentarité entre une analyse lexicale ouverte et le cumul de variables fermées", Gérard Boudesseul utilise le logiciel Alceste pour analyser les similarités et les dis-similarités lexicales entre les résumés du corpus. En suite, il utilise le logiciel d'analyse factorielle des correspondances Trideux pour comparer ces résultats avec ceux d'Alceste, ainsi décrivant les points communs et les différences révélés par les deux méthodes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Éditorial », Bulletin de méthodologie sociologique, 85 | 2005, 4.

Référence électronique

« Éditorial », Bulletin de méthodologie sociologique [En ligne], 85 | 2005, mis en ligne le 28 mars 2008, consulté le 21 octobre 2017. URL : http://bms.revues.org/977

Haut de page

Droits d’auteur

© BMS

Haut de page
  • Revues.org